Les petites maisons sous la prairie

Cette forme urbaine et typologique prend place aux côtés d’autres familles telles que les logements individuels isolés ou les tours.

Le concept de maison en nappe revisite l’habitat pavillonnaire, plébiscité par les populations mais critiqué par les urbanistes.

Le jardin est transformé en patio, les maisons sont regroupées et camouflées sous une nappe texturée: l’ensemble forme une unité caméléon, deux à quatre fois plus dense qu’un lotissement classique.

Architectes : Vladimir Doray, Vincent Saulier

Conseiller développement durable : Hélène Michelson

Economiste : Gandon

Maîtrise d’ouvrage : CAUE de l’Aube

Site : Tinchebray (61)

Programme : 35 « logements innovants pour jeunes en pays du Bocage » sur 1ha

Consultation restreinte : 2006

SHON : 2140m²

Coût des travaux : 4 800 000 €