La Fabrique de Voisins

Cet ensemble compact de logements individuels, est peut être le premier jalon de notre recherche sur le logement en nappe.

Il s’agit là, à proximité immédiate du centre ville, de se poser la question de l’intimité et de l’identité à l’échelle d’un petit quartier constitué de logements individuels groupés et de petits locaux professionnels.

Comment transformer un «passant» en «voisin» sur la courte distance reliant le lieu privé à la grande artère ?

Etant entendu que l’ensemble du quartier doit rester ouvert à la ville et proposé comme un cheminement piéton alternatif aux grands axes, les outils utilisés sont de l’ordre du filtre plus que de la barrière: le sol de référence est rehaussé par un niveau de parkings et commerces formant une sorte de promontoire auquel l’accès se fait de manière très variable selon la hiérarchie des voies.

La singularité de chaque logement est due à une logique d’implantation perpendiculaire à la trame parcellaire d’origine composée de lanières étroites: chaque maison est composée de deux ou trois blocs implantés sur des parcelles juxtaposées.

La cohérence de l’ensemble des logements est assurée par la mise en valeur des murs parcellaires d’origine formant un jeu de plans minéraux marquant singulièrement le paysage du quartier.

Architectes : Vladimir Doray, Fabrice Lagarde, Daniel Thiébaud

Maîtrise d’ouvrage : EUROPAN

Site : Valence (26)

Programme : 147 logements

Concours d’idée : 2003