La Maison des Alliés

[av_one_half first min_height= » vertical_alignment=’av-align-top’ space= » margin=’0px’ margin_sync=’true’ padding=’0px’ padding_sync=’true’ border= » border_color= » radius=’0px’ radius_sync=’true’ background_color= » src= » attachment= » attachment_size= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= » mobile_display=’av-hide-on-mobile’]

[av_codeblock wrapper_element= » wrapper_element_attributes= »]


[/av_codeblock][/av_one_half][av_two_fifth min_height= » vertical_alignment= » space= » custom_margin= » margin=’0px’ padding=’0px’ border= » border_color= » radius=’0px’ background_color= » src= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= » mobile_display= »]

[av_heading tag=’h3′ padding=’10’ heading=’Si paisible Bunker’ color= » style=’blockquote modern-quote modern-centered’ custom_font= » size= » subheading_active=’subheading_below’ subheading_size=’15’ custom_class= » admin_preview_bg= »]
La Maison des Alliés, Epinay sur Seine (93).
[/av_heading]

[av_social_share title= » style=’minimal’ buttons= » admin_preview_bg= »]

[av_textblock size= » font_color= » color= » admin_preview_bg= »]

Comment diable ce joyeux bunker a-t-il pu atterrir en 2015, à l’angle de la rue des Alliés et de la rue de Verdun à Epinay-sur-Seine ?

.

La demande des clients était singulière : vivre dans un quartier résidentiel dense sans voir les pavillons autour. La réponse des architectes l’est tout autant : ils proposeront un volume massif en béton brut, dont les ouvertures et la façade sont travaillées dans l’objectif de maintenir l’intimité des habitants et éviter les vis-à-vis.

.

Cette réponse architecturale atypique attise la curiosité des promeneurs : l’objet a-t-il était déposé là par des aliens ? Est-ce un vrai bunker ? S’agit-il de la tête d’un robot dont le corps est caché sous terre ? Fait-il noir à l’intérieur ? Au rez-de-jardin, l’espace a été pensé comme un sous bois. Au premier étage, les ouvertures sont judicieusement disposées et dimensionnées pour offrir des cadrages sur l’horizon et sur le port de Gennevilliers et la Défense, tandis que la chambre s’ouvre sur un patio. Chaque espace est ainsi imaginé pour permettre à ses habitants de s’évader.

..

.

.
[/av_textblock]

[av_postslider link=’category,160′ columns=’3′ items=’3′ offset=’0′ contents=’excerpt’ preview_mode=’auto’ image_size=’portfolio’ autoplay=’no’ interval=’5′]

[/av_two_fifth]

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.